Prière de l'Enfant de Troupe

Prière de l'Enfant de Troupe

Mon Dieu, mon Dieu Donnez-moi la gloire, Donnez-moi la souffrance Donnez-moi l’esprit de sacrifice. Mon Dieu, mon Dieu Donnez-moi la gloire Donnez-moi la souffrance, Donnez-moi l’esprit de sacrifice. Puis

Concours d'entrée dans les EMP

Concours d'entrée dans les EMP

Les demandes d'admission au concours d'entrée dans les écoles militaires préparatoires africaines session 2014 sont disponibles au niveau des bureaux de garnison des commandants de zone et dans les brigades de gendarmerie. Date limite de dépôt des dossiers: 15 avril 2014.

Chant de l'école

Chant de l'école

L’honneur des patries rassemblées,Au sein du Prytanée Nous remplit de fierté, fierté.Soyons bras levés, dignes de l’école,Qui nous a toujours cultivés.Pour tout savoir et mieux servir Afin de bâtir un univers uni. Pour tout savoir et mieux servir Afin d’être toujours bien armés TETE...

Journée du parrain:07 juin 2014

Journée du parrain:07 juin 2014

Dans le souvenir et le recueillement, le Prytanée organise la journée du Parrain le 07 juin 2014. En effet, c'est en ce jour de 1940 que le Capitaine Charles N'Tchoréré est tombé au champ d'honneur. La vie de ce héros sert d'exemple aux éléves. Fils de notable, il est né au Gabon en nove...

Ressources pédagogiques

Combien en ligne?

Nous avons 142 invités en ligne

Journée du parrain Edition 2011

Tournoi inter-communautés 2014/2015

TOURNOI INTER COMMUNAUTES 2014

Poule A
Gabon, Tchad, Niger-Italy

Burkina Faso

Poule B
Côte-d'Ivoire, Mauritanie
Guinée, Bénin,Mali, Centrafrique

1er Tour

Burkina Faso / Gabon-Tchad
0   /    1

Mali-Bénin / Côte-d'Ivoire- Mauritanie
0/  5
2ème Tour

Niger-Italy / Gabon-Tchad

0   / 0

Centrafrique-Guinée / Mali-Bénun

2 / 4

3èmeTour

Burkina faso  /  Niger-Italy
2  /1
Côte-d'Ivoire- Mauritanie / Centrafrique-Guinée

4 / 2

Demi-Finales
Gabon-Tchad / Côte-d'Ivoire- Mauritanie
7 / 0
Burkina Faso / Mali-Bénin
3 / 0
Finale
Gabon-Tchad / Burkina Faso

0 / 1

Troisième place
Mali-Bénin / Côte d'Ivoire
1 / 0
DECORATIONS:
Meilleur buteur: Dembélé
Meilleur joueur:  Bansé Azaria
Equipe la + Fair-Play : Centrafrique-Guinée

Révélation: Samuel Ledianza

Total des buts: 34

Newsletter

Nom:

Email:

D'où nous suivez-vous?

Image aléatoire

img_7135.jpg
Accueil
Fête nationale du Burkina Faso Imprimer Envoyer

 

burkinaLe 11 décembre 1958, la Haute Volta actuelle Burkina Faso devient officiellement une République. 5 Aout 1960, proclamation de l’indépendance par le premier président S.E.M Maurice Yaméogo. L’assemblée nationale finit par trancher, la date du 11 Décembre considérée plus consensuelle est retenue même si la vraie date reste le 5 Aout .Si bien qu’officiellement on ne parle pas de fête de l’indépendance au Burkina mais fête nationale. Le 11 Décembre a été retenu pour plusieurs raisons : éviter que la fête soit interrompue par la pluie, août étant le mois le plus pluvieux de l’année dans le pays ; également le mois des travaux champêtres pour l’écrasante majorité de la population qui est paysanne. C’est en suivant cette logique que le Prytanée Militaire de Saint-Louis célèbre en ce jour-ci du 11 Décembre 2014 la fête nationale du Burkina Faso avec ses différents représentants dont un encadreur l’adjudant-chef Paul Ouédraogo et vingt élèves. La fête est célébrée dans l’enceinte de l’école c'est-à-dire au carré d’arme. La montée des couleurs nationales du Burkina Faso et de son « son pays amis » le Sénégal s’est effectuée à 8h-00 environ. Etaient présents à cette cérémonie l'officier adjoint le capitaine Mao NIANG, la compagnie support, les encadreurs étrangers et les enfants de troupe. Après ces instants solennels, place à la prise de la photo de famille de la communauté burkinabè. Le moment le plus attendu pour ne pas dire convoité est le pot qui est offert aux élèves burkinabè et à leur encadreur dans le foyer de l’Enfant de Troupe ; d’où ils ont eu a entonner avec une certaine fierté le « Ditanyè » qui est l’hymne de la victoire du pays, suivi des applaudissements…

 
Fête d'indépendance de la République Centrafricaine Edition 2014 au PMS Imprimer Envoyer

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

L’Oubangui Chari devient la République Centrafricaine


Voilà 56 ans que l’Oubangui Chari est devenu République Centrafricaine, ce pays de Barthélémy Boganda premier prêtre, père fondateur de la République Centrafricaine et père de l’indépendance traverse des ténèbres inexplicables aux yeux des autres et explicables aux yeux des ceux qui la persécutent. Coup d’état sur coup d’état, rébellion sur rébellion et mutinerie sur mutinerie pagaille sur pagaille.
L’Oubangui-Chari est un territoire français en Afrique centrale entre 1903 et 1958. Colonie, puis territoire d'outre-mer de la République française en 1947, il devient, sous le nom de République centrafricaine (RCA), un État membre de la Communauté en 1958, avant d'accéder à l’indépendance le 13 août 1960.

 
Fête d'indépendance de la Mauritanie Edition 2014 Imprimer Envoyer

MauritanieA l'occasion de la célébration de la fête d’indépendance de la Mauritanie, un pays ami représenté à l'école, le Colonel Mama NDIAYE, commandant d'école du Prytanée Militaire de Saint-Louis a présidé ce vendredi 28 novembre 2014 au carré d’armes la  levée de couleurs pour perpétuer une tradition au Prytanée Militaire.
En effet, la République Islamique de Mauritanie a célébré ce jour le 54ème anniversaire de son indépendance nationale.
La cérémonie s’est déroulée à 07 H 45 mn en présence du corps professoral, de l’encadrement militaire, des employés civils et  des enfants de troupe.
Le Prytanée adresse ses vives félicitations au peuple mauritanien et se joint à lui pour magnifier ce jour sacré.
Au cour d'un pot offert au foyer de l'enfant de troupe en l'honneur de l’événement, le Mauritaniecommandant d'école a félicité les  jeunes ressortissants de la Mauritanie, pensionnaires de l'école. Ce fut aussi  le moment choisi par ces derniers pour  entonner l'hymne national de la Mauritanie, appelé LISTIKLAL.

 
FESTIVAL MÉTISSONS 2014: l’orchestre du Prytanée rend hommage à son défunt professeur Charles CAMARA Imprimer Envoyer

La 5ème édition du festival METISSONS de Saint-Louis a respecté ses promesses. Les enfants de troupes du Prytanée militaire de Saint-Louis (PMS) ont épaté les spectateurs par leur ingéniosité et la discipline. Il faut signaler que déjà ils avaient mis l'eau à la bouche des festivaliers lors de la séance de balance des instruments. D'un air décomplexé face à un public exigeant de la capitale du nord, les enfants de troupes ont brillé de par leur talent sur scène. Ils ont bénéficié d'un atelier musical par l'équipe du festival.

Ce qui leur permet de sortir un peu des sentiers musicaux de la musique militaire. Ils interprété le chant fétiche du couple Amadou et Myriam qui a été rendu avec une salve d'applaudissements tirés du public qui n'en attendait pas autant. Bravo le PMS de Saint-Louis. Après avoir brillé au Concours général, les voici tout autant à l'aise sur la scène du parvis de l'institut culturel français de Saint-Louis qui porte désormais le nom de leur défunt professeur Charles CAMARA.

Source: ndarbuzz.blogspot.com

 
SEMINAIRE DE MISE A NIVEAU DU CORPS ENSEIGNANT DU PMS Imprimer Envoyer

Le corps professoral du Prytanée Militaire de St-louis vient de boucler une formation de quatre jours. Du Mercredi 15 au Samedi 18 Octobre 2014, les enseignants et l’administration ont été initiés à l’usage de l’outil informatique comme moyen pédagogique… Ainsi le programme s’est déroulé en deux phases : d’abord c’est une initiation aux TICE (les Technologies de l’Information et de la Communication appliquées à l’Enseignement) ensuite à l’usage du programme Sankoré dont la coopération française vient de doter l’école d’équipements informatiques flambant neufs.
Pour rappel, la mission française avait équipait toutes les salles de classe en outil informatique (ordinateurs portables, vidéoprojecteur et tout l’accessoire qui va avec le programme Sankoré) et ce programme entre dans le cadre du relèvement du niveau des enseignements...
Durant la formation, les professeurs ont appris à se familiariser avec l’outil informatique, à concevoir des leçons, à utiliser certains logiciels et programmes, à utiliser les applications  en bureautiques.…Ce fut aussi l’occasion pour le corps professoral d’être initié au système d'exploitation Ubuntu et aux outils Google Apps for Education à partir du domaine edu.prytanee.sn, à partager des informations, des documents entre collègues mais aussi entre enseignants et enfants de troupe, gérer leur agenda, créer des bibliothèques virtuelles, participer aux groupes de discussion du Prytanée...
Ce programme pensé et réalisé par une équipe composée de professeurs du Prytanée Militaire (Mamadou NDIAYE, Amadou SEYE et Kéba GUEYE) répond aux objectifs définis pas le gouvernement du Sénégal dans le PAQUET.

 
RESULTAS DU CONCOURS D'ENTREE AU PMS

LE MINISTRE DES FORCES ARMÉES COMMUNIQUE :

Les élèves dont les noms suivent sont déclarés admis en classe de Sixième des Ecoles Militaires Préparatoires de Saint-Louis, Bingerville (Côte d’Ivoire), Kadiogo (Burkina Faso) Kati (Mali), Niamey (Niger), Bembéréké (Bénin) et Libreville (Gabon) et orientés par ordre de mérite.

Ceux orientés au Prytanée Militaire de Saint-Louis se rapprocheront du Commandant de la Zone Militaire le plus proche de leur localité pour les formalités de leur mise en route sur Saint-Louis où ils sont attendus le 25 septembre 2014 à 07 Heurs au Camp Dial DIOP.

 
TOILE - En hommage au défunt Charles Camara : L’artiste Iba Ndiaye peint l’arbre du souvenir.

CharlesCharles Camara ne peut disparaître de la mémoire des Saint-louisiens. Un mois après sa disparition (22 juin dernier), les hommages se poursuivent. Un collectif d’amis du défunt critique littéraire a récemment, en son souvenir, inspiré une toile matérialisée par l’artiste, peintre et plasticien Iba Ndiaye.

«Telle une graine tombée d’un ciel d’hivernage, tu as poussé en un arbre dont le feuillage dru couvre nos peines comme le sourire d’un enfant. Un arbre aux fruits généreux. Victime du temps qui rien ne laisse. Mais qui continue à nourrir nos espoirs.» Ces mots gravés sur une toile à fond multicolore sont de Mamadou Lamine Guèye, professeur de Français à Saint-Louis. Il les a fait graver dans une toile hommage réalisée par l’artiste-peintre Iba Ndiaye. Ce dernier, ami du défunt critique littéraire Charles Camara, décédé à l’âge de 57 ans le 22 juin dernier à Saint-Louis, a aux côtés d’autres amis, réalisé cette toile pour immortaliser la vie et l’œuvre de celui que tous considèrent comme «l’arbre à palabres».
«Les amis de Charles Camara et moi avions décidé de faire ce tableau pour lui rendre hommage. C’est un travail qui a été fait en groupe. Nous avons discuté de lui, de comment il était, ce qu’il aimait, ce qu’il faisait et tout ceci nous a donné des idées pour réaliser cette toile», confie Iba Ndiaye rencontré à l’Institut français de Saint-Louis, à la veille de la cérémonie d’hommage organisée la semaine dernière par l’Institut, en partenariat avec le Cercle des poètes et écrivains de Saint-Louis. En

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

page n°1 sur 24

Candidats CEEMP SESSION 2014


Liste des candidats par centre
CENTRE:


LISTE DES REJETS